1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle

Vase canope

Vase canope
  • Vase canopea
  • Vase canopeb
  • Vases canopes de Padiouf1
  • Couvercle de vase canope féminin en terre cuite modelée à la main2
  • Vase canope sur un trône3
  • Statue cinéraire4
Vase canope
dimension : H. 50 cm
matériaux : terre cuite
technique : céramique
provenance : Italie, Chiusi (production)
datation : premier quart du VIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vase canope
Vase canope
dimension : H. 50 cm
matériaux : terre cuite
technique : céramique
provenance : Italie, Chiusi (production)
datation : premier quart du VIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vase canope
Vase canope
dimension : H. 50 cm
matériaux : terre cuite
technique : céramique
provenance : Italie, Chiusi (production)
datation : premier quart du VIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vases canopes de Padiouf
Vases canopes de Padiouf
matériaux : bois peint, stuqué
provenance : Égypte
datation : troisième période intermédiaire (vers 1069-664 av. J.-C.)
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Couvercle de vase canope féminin en terre cuite modelée à la main
Couvercle de vase canope féminin en terre cuite modelée à la main
dimension : H. 13,5 cm ; D. 13 cm
matériaux : terre cuite
technique : céramique
provenance : Italie, Chiusi
datation : fin du VIIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vase canope sur un trône
Vase canope sur un trône
matériaux : terre cuite
technique : céramique
provenance : Italie, Chiusi
datation : VIIe-VIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Italie, Chiusi, Musée étrusque
Statue cinéraire
Statue cinéraire
Mater Matuta
dimension : H. 90 cm ; L. 58 cm ; P. 50 cm
matériaux : pierre fétide
technique : sculpture
provenance : Italie, Chiancino
datation : milieu du Ve siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Italie, Florence, Musée archéologique national
Quelle est la fonction de ce curieux vase étrusque ? Pourquoi ce nom de « vase canope » ? En quoi est-il typique de la ville de Chiusi, en Italie ?

Chiusi, l’une des principales cités étrusques, se trouve au nord-est de l’Étrurie, à l’intérieur des terres, dans l’actuelle Ombrie. Très prospère dans l’Antiquité grâce à l’agriculture et au commerce, elle brille aussi dans le domaine artistique par ses sculptures de pierre et de terre cuite, ses tombes peintes, son orfèvrerie et sa céramique. Aux VIIe et VIe siècles av. J.-C., les Étrusques de Chiusi produisent des urnes cinéraires spécifiques, au couvercle en forme de tête humaine ; elles sont appelées vases canopes en raison de leur ressemblance avec les vases égyptiens du même nom [ image 1 ], destinés à contenir les organes momifiés du défunt et munis eux aussi d’un couvercle en forme de tête. Quoiqu’impropre, cette appellation remontant au XIXe siècle reste traditionnelle. Ces urnes anthropomorphes traduisent un souci d’humaniser le monument funéraire qui remonte au début de l’âge du Fer en Italie.

Les urnes cinéraires de la civilisation de Villanova (IXe-VIIIe siècle av. J.-C.)

Cette civilisation, qui doit son nom à un site près de Bologne, correspond à la première phase de la culture étrusque. Elle est surtout connue par ses nécropoles. Le rite funéraire qui domine alors est la crémation. Les urnes cinéraires en argile grossière (l’impasto) sont le plus souvent de forme biconique, comme si deux troncs de cône étaient superposés. Leur anse unique, peu pratique à utiliser, montre que leur fonction était uniquement funéraire. Elles sont couvertes d’une écuelle renversée ou d’un casque en terre cuite ou en bronze, qui indiquent le sexe du défunt : l’écuelle renvoie en effet à la vie domestique et au monde féminin, tandis que le casque symbolise la fonction guerrière, réservée aux hommes. L’évocation du défunt va parfois plus loin, avec l’esquisse des traits d’un visage sur certains couvercles, écuelles ou casques.

La production d’urnes cinéraires individualisées cesse avec l’adoption de l’inhumation dans une grande partie de l’Étrurie, mais se poursuit à Chiusi, restée fidèle à la crémation. Elle y connaît même un développement étonnant et original avec des urnes de plus en plus humanisées, les vases canopes.

Les vases canopes : une image frappante des défunts

Les vases canopes sont réalisés entre la seconde moitié du VIIe siècle et le milieu du VIe siècle av. J.-C. Pendant cette période, leur forme évolue : le couvercle ressemble d’abord à une boule grossièrement modelée en forme de tête, dont les traits sont indiqués de façon sommaire [ image 2 ], puis la tête est traitée de façon plus soignée, comme le montre ce vase canope conservé au musée du Louvre [ image principale ] : le visage est ovale, le nez droit, les lèvres minces, les yeux grands ouverts. Les traits ne sont toutefois pas assez individualisés pour que l’on puisse parler de portrait. La chevelure est rendue par des mèches torsadées et contraste par sa teinte, celle de l’argile, avec le reste du vase peint de couleur claire. La bélière située à l’arrière de la tête servait peut-être à attacher des cheveux ou une coiffe [ détail b ]. Des éléments faits d’une autre matière pouvaient en effet compléter l’urne, parfois même des masques, comme l’indique la présence de trous sur certains visages. Ici, seules les oreilles percées, qui ont dû recevoir des boucles aujourd’hui disparues, indiquent qu’il s’agit d’une urne féminine. Des seins peuvent aussi être représentés sur la panse. En effet, le corps du vase lui-même est parfois humanisé et doté de bras collés sur la panse ou fixés dans les anses par des clous, comme c’est le cas sur cette urne.

Les vases canopes dans les tombes de Chiusi

Nous ne connaissons pas la tombe d’où provient ce vase canope. La plupart du temps, l’urne était déposée dans une grande jarre en terre cuite qui contenait aussi les objets accompagnant le défunt dans l’au-delà. L’ensemble était placé dans une simple tombe en forme de puits creusée dans le sol. À partir de 640-630 av. J.-C., les vases sont également déposés dans des tombes à chambre, plus grandes et pouvant comporter plusieurs salles ; leur apparition est liée à l’enrichissement de grandes familles étrusques. Les vases sont alors souvent placés sur un trône en terre cuite, en bronze ou en pierre [ image 3 ]. Dans ce cas, non seulement l’urne anthropomorphe rappelle le souvenir du défunt dont elle contient les cendres, mais elle présente également une image héroïsée de celui qui accède à un statut supérieur dans l’au-delà.

Les statues cinéraires : une évolution des vases canopes

La tendance à humaniser le monument funéraire ne disparaît pas à Chiusi avec la fin des vases canopes et se prolonge jusqu’au IVe siècle av. J.-C. avec des statues cinéraires. Elles représentent le défunt allongé dans l’attitude du banquet ou assis sur un trône [ image 4 ], mettant l’accent sur son importance et sa dignité. Une cavité creusée dans le buste est destinée à recevoir les cendres, tandis que la tête, réalisée à part, fait office de couvercle. Ces œuvres sont sculptées dans un calcaire local qui doit son nom de « pierre fétide » à l’odeur nauséabonde qu’il dégage lorsqu’il est travaillé.

Chiusi est l’une des rares cités étrusques à réaliser des statues et des reliefs en pierre ; tout comme dans les autres villes qui en produisent, cette statuaire est essentiellement liée au domaine funéraire.

Françoise Besson

Permalien : http://panoramadelart.com/vase-canope

Publié le 18/05/2015

haut de page

ressources internet

  1. Découvrir les collections d’art étrusque du musée du Louvre
    http://www.louvre.fr/departments/antiquit%C3%A9s-grecques-%C3%A9trusques-et-roma
  2. Une note sur les recherches menées par le musée du Louvre sur ses œuvres provenant d’Étrurie intérieure
    http://www.louvre.fr/en/recherches-sur-les-oeuvres-provenant-de-l%E2%80%99etruri
  3. Un vase canope du British Museum, à Londres, qui portait peut-être un masque (en anglais)
    https://www.britishmuseum.org/explore/highlights/highlight_objects/gr/c/canopic_
  4. Voir aussi le site Histoiredesarts.culture.fr

Si vous connaissez des ressources intéressantes, partagez-les en nous envoyant un commentaire !

glossaire

Âge du Fer :
Période qui succède à l’âge du Bronze. Elle se définit par un progrès technique qui permet d’atteindre la température de fusion du fer, 1500 °, plus élevée que celle du cuivre. La métallurgie du fer apparaît au début du 2ème millénaire av. J.-C au Proche-Orient et se généralise vers 1000 dans le bassin méditerranéen, puis vers 800 en Europe.
Anthropomorphe :
Qui a la forme humaine.
Étrusques :
Les Étrusques vivaient en Italie centrale et dans la plaine du Pô entre le VIIIe et le Ier siècle av. J.-C. Ils sont à l’origine de la première et de la plus importante civilisation de la péninsule italique.
Urne cinéraire :
Vase destiné à contenir les cendres d’un défunt.
haut de page

laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !




* mentions obligatoires. Aucune information personnelle ne sera publiée, réutilisée, ou communiquée à des tiers