Autoportrait | Panorama de l'art



Autoportrait Médaillon du cadre du diptyque de Notre-Dame de Melun Jean Fouquet (vers 1420-1477/1481)

Autoportrait - Jean Fouquet - Email - Musée du Louvre
  • Autoportraita
  • Piétà de Nouans-lès-Fontaines1
  • Autoportrait 10
  • Autoportrait de Chardin à son chevalet 11
  • Études de portraits, d'autoportraits et un nu12
  • Entrée de Jean le Bon à Paris après le sacre de Reims2
  • Madone entourée de séraphins et de chérubins3
  • Etienne Chevalier avec saint Etienne4
  • Madone Rucellai5
  • Tête de saint Jean Baptiste6
  • Tête de saint Jean Baptiste7
  • Portrait d'homme 8
  • Frédéric de Montefeltre et de Battista Sforza9
Autoportrait
Élément du cadre du diptyque de Notre-Dame de Melun
auteur(s) : Jean Fouquet (vers 1420-1477/1481)
dimension : D. 7,5 cm
matériaux : émail, cuivre
technique : émail peint sur cuivre, camaïeu d’or
datation : 1452-1455
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Autoportrait - Jean Fouquet - Email - Musée du Louvre
Autoportrait
Élément du cadre du diptyque de Notre-Dame de Melun
auteur(s) : Jean Fouquet (vers 1420-1477/1481)
dimension : D. 7,5 cm
matériaux : émail, cuivre
technique : émail peint sur cuivre, camaïeu d’or
datation : 1452-1455
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Piétà de Nouans les Fontaines - Jean Fouquet - peinture - Église Saint Martin
Piétà de Nouans-lès-Fontaines
auteur(s) : Jean Fouquet (vers 1420-1477/1481)
matériaux : huile sur bois
technique : peinture
datation : XVe siècle
lieu de conservation : Nouans-lès-Fontaines, église Saint Martin
Autoportrait - Rembrandt - gravure - British Museum
Autoportrait
auteur(s) : Rembrandt Harmensz van Rijn (1606-1669)
dimension : H : 0.056 m, L: 0.049 m
matériaux : gravure
technique : eau-forte
datation : vers 1630
lieu de conservation : Royaume-Uni, Londres, British Museum
Autoportrait de Chardin à son chevalet - Chardin - pastel - musée du Louvre
Autoportrait de Chardin à son chevalet
auteur(s) : Jean-Baptiste Siméon Chardin (1699-1779)
dimension : H : 0.407 m, L: 0.326 m
matériaux : Pastel sur papier bleu tendu sur châssis entoilé
technique : dessin
datation : XVIIe siècle
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Etudes d'autoportraits - Eugène Delacroix - plume- musée du Louvre
Études de portraits, d'autoportraits et un nu
auteur(s) : Eugène Delacroix (1798-1863)
dimension : H : 0.206 m, L: 0.259 m
matériaux : plume, encre brune
technique : dessin
datation : XIXe siècle
lieu de conservation : Paris, musée national Eugène Delacroix
Grandes Chroniques de France - Jean Fouquet - enluminure - BNF
Entrée de Jean le Bon à Paris après le sacre de Reims
Grandes Chroniques de France - Tours - Folio 378 v
auteur(s) : Jean Fouquet (vers 1420-1477/1481)
matériaux : enluminure sur parchemin
technique : enluminure
datation : 1455 (?) -1460 (?)
lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France
Madone entourée de séraphins et de chérubins - Jean Fouquet - diptyque de Melun - huile sur bois - Anvers
Madone entourée de séraphins et de chérubins
Partie droite du diptyque de Melun
auteur(s) : Jean Fouquet (vers 1420-1477/1481)
dimension : H : 0,920 m ; L : 0,835 m
matériaux : huile sur bois
technique : peinture
datation : vers 1450
lieu de conservation : Belgique, musée royal des Beaux-Arts d’Anvers (KMSKA)
Etienne Chevalier avec saint Etienne - Jean Fouquet - diptyque de Melun - Berlin, Gemäldegalerie
Etienne Chevalier avec saint Etienne
Diptyque de Melun
auteur(s) : Jean Fouquet (vers 1420-1477/1481)
dimension : H : 0,93 m ; L : 0,85 m
matériaux : huile sur bois
technique : peinture
datation : vers 1450
lieu de conservation : Allemagne, Berlin, Gemäldegalerie
Maesta Rucellai - Duccio - Florence, musée des Offices - huile sur bois
Madone Rucellai
Vierge à l'Enfant
auteur(s) : Duccio di Buoninsegna (1255?-1319?)
dimension : H : 4,5 m ; L : 2,9 m
matériaux : huile sur bois
technique : peinture
provenance : Florence, église santa Maria Novella
datation : Vers 1285
lieu de conservation : Italie, Florence, galerie des Offices
Tête de saint Jean-Baptiste - Andrea Solario - huile sur bois - musée du Louvre
Tête de saint Jean Baptiste
auteur(s) : Andrea Solari (1470?-1524)
dimension : H: 0.43 m ; L : 0.54 m
matériaux : huile sur bois
technique : peinture
datation : 1507
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Tête de saint Jean Baptiste - Andrea Solario - musée du lOUVRE 6 DETAIL
Tête de saint Jean Baptiste
auteur(s) : Andrea Solari (1470?-1524)
dimension : H: 0.43 m ; L : 0.54 m
matériaux : huile sur bois
technique : peinture
datation : 1507
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Portrait d'homme
Portrait d'homme
"Léal Souvenir"
auteur(s) : Jan Van Eyck (1390-1441)
dimension : H: 0.333 m, L : 0.189 m
matériaux : huile sur bois
technique : peinture
datation : 1432
lieu de conservation : Royaume-Uni, Londres, National Gallery
Diptyque de Frédéric de Montefeltro et de Battista Sforza - Piero della Francesca -  Galerie des Offices
Frédéric de Montefeltre et de Battista Sforza
auteur(s) : Piero della Francesca (1416?-1492)
dimension : H : 0.47 m, L : 0.33 m
matériaux : huile sur bois
technique : peinture
datation : 1460-1470
lieu de conservation : Italie, Florence, galerie des Offices
Pourquoi utiliser un autoportrait pour appuyer son statut d’artiste ?

Ce image principale, appartenant à un grand , est le plus ancien autoportrait peint connu. Jean Fouquet, artisan, montre sa volonté de passer au rang d’artiste et signe son œuvre de façon ostentatoire, en revendiquant son individualité.

Un portrait clairement identifié

Le médaillon représente un peintre par lui-même, en buste. Il se nomme de façon évidente en inscrivant son nom autour de son visage : Johes Fovqvet, pour Johannes Fouquet (Jean Fouquet). L’artiste est connu comme peintre de cour. Il travaille pour le roi Charles VII et les grands princes du royaume.

Une technique précieuse et complexe

Jean Fouquet est connu pour ses tableaux sur bois image 1, ses sur image 2, ses de ou de vitraux, moins pour ses émaux.

La technique de l’émaillerie est complexe. Elle fait appel à la cuisson. L’artiste travaille sur une plaque de cuivre, couverte d’une pellicule de verre coloré appelé mail.

Après avoir superposé de minces couches d’émail foncé (bleu marine ou noir), Fouquet a réalisé son dessin en blanc avant de déposer la poudre d’or au pinceau. Les , les détails, les enlèvements ont été faits à la plume. Puis la cuisson (vers 700-800 °C) a permis de fixer l’image.

Cette technique, particulière à ce portrait, est appelée « d’or».

L’élément d’un grand ensemble dispersé

Ce modeste médaillon, de quelques centimètres de diamètre, appartient à un ensemble prestigieux aujourd’hui dispersé entre Berlin image 3, Anvers image 4 et le musée du Louvre image principale.

La Vierge et l’Enfant Jésus image 3 et Étienne Chevalier présenté par saint Étienne image 4 composaient ce diptyque. Le cadre de chaque volet était couvert de velours bleu et ponctué de médaillons, sans doute huit par cadre image 4. Ces médaillons représentaient probablement la vie de la Vierge et celle de saint Etienne. L’autoportrait de Fouquet faisait partie de cet ensemble image principale.

Un nouveau statut pour les artistes

Au cours de l’époque médiévale, les œuvres d’art sont réalisées le plus souvent à la gloire de Dieu, derrière lequel s’efface l’identité de l’artiste.

Dès le XVe siècle, apparaît en Flandres et en Italie une nouvelle classe sociale, bourgeoise, appréciant l’art et le luxe et commandant des œuvres directement aux artistes. Les peintres et les sculpteurs prennent progressivement conscience de leurs qualités, de leur personnalité et se font connaître en signant, de façon plus ou moins évidente, leurs créations.

Au cours de son voyage en Italie, Fouquet a pu observer cette évolution du statut d’artiste en apercevant des œuvres entourées de médaillons image 5 et des artistes les signant en y incluant leur autoportrait, comme Solario image 6 image 7. Revenu en France, il conjugue ces deux éléments, l’autoportrait et la signature à l’intérieur du médaillon sur le cadre du diptyque de Melun image principale.

L’influence des voyages

C’est en France, en Bourgogne ou en Flandres que Fouquet a sans doute observé des portraits de trois quarts s’inscrivant dans l’espace et créant une image 8. En Italie, les artistes préfèrent en effet le portrait en profil strict, inspiré des médailles antiques image 9.

Vers 1446, à Rome, Jean Fouquet, sans doute déjà célèbre, est sollicité par le pape Eugène IV, dont il fait le portrait de trois-quarts selon la tradition flamande (aujourd’hui disparu, connu par la gravure  Il met en valeur le caractère et l’énergie du modèle en éliminant les et le luxe vestimentaire. Cette attitude, très novatrice par rapport à la tradition italienne, remportera un grand succès puisqu’elle inspirera Raphaël (1483-1520) pour son portrait du pape Léon X, conservé à la galerie des Offices (Florence). On retrouve la même sur le médaillon d’émail image principale.

Le portrait comme conscience de soi

Les peintres utilisent aussi l’autoportrait pour marquer leur individualité. À l’époque de Fouquet, les miroirs sont imparfaits et déforment l’image qu’ils reflètent. Toutefois, cet exercice permet non seulement à l’artiste de travailler à tout moment sans payer de modèle, mais aussi de s’attarder sur sa morphologie, ses expressions, l’incidence de la lumière, et sa conscience de lui-même.

Fouquet aura de brillants suiveurs, comme le montre l’autoportrait gravé à l’eau-forte de Rembrandt au XVIIe siècle image 10, celui de Chardin au image 11 au XVIIIe siècle ou les esquisses de Delacroix image 12, dessinées à la plume 

Le Diptyque de Melun GEMÄLDEGALERIE

 

La Technique de l'émail - Les Emaux de Limoges

 

Marie-Bélisandre Vaulet-Lagnier

Permalien : https://panoramadelart.com/autoportrait-fouquet-medaillo%2C

Publié le 14/08/2022

haut de page

ressources internet

  1. Pour le cadre : la vierge et l’enfant en majesté, Cimabue.
    https://www.panoramadelart.com/la-vierge-et-l-enfant-en-majeste-cimabue
  2. Pour l’autoportrait : Rembrandt appuyé sur un rebord de pierre.
    https://www.panoramadelart.com/rembrandt-autoportrait
  3. Pour le portrait : le portrait à l’époque moderne.
    https://www.panoramadelart.com/focus-portrait
  4. Voir aussi le site Histoiredesarts.culture.fr

Si vous connaissez des ressources intéressantes, partagez-les en nous envoyant un commentaire !

glossaire

Attribut :
Objet, animal ou figure systématiquement associé à un personnage (dieu, saint, héros, figure allégorique…). Il est tenu, porté ou juxtaposé. L’attribut fait souvent allusion de manière emblématique à un épisode marquant de sa vie ou de sa légende, ou bien à son essence ou à sa fonction. L’attribut permet de le reconnaître.
Diptyque :
Objet constitué de deux volets le plus souvent reliés par une charnière. Par extension, le terme s’applique à deux œuvres réalisées en pendants.
Médaillon :
encadrement de forme circulaire.
Pastel :
Bâtonnet composé de poudres colorées, de gomme arabique servant de liant et d’une terre destinée à donner de la consistance à la préparation. Désigne par extension une technique et son résultat. Le pastel est devenu à la mode au XVIIIe siècle
haut de page


laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !



* Vos données sont destinées à la Rmn-Grand Palais, qui en est le responsable de traitement. Elles sont nécessaires pour traiter votre demande de publication de commentaire. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la Rmn-Grand Palais impliqués dans de la publication de vos commentaires.
Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données en cliquant ici.