Pommes et oranges | Panorama de l'art

  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle
  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle


Pommes et oranges Paul Cézanne (1839-1906)

Paul Cézanne (1839-1906), Pommes et oranges. Vers 1899, peinture (huile sur toile), 74 × 93 cm. Paris, musée d’Orsay
  • Pommes et orangesa
  • Pommes et orangesb
  • Pommes et orangesc
  • Pommes et orangesd
  • Nature morte à la bouilloire1
  • Madame Cézanne (Hortense Fiquet, 1850-1922) en robe rouge2
  • Gustave Geffroy3
  • Hommage à Cézanne4
Pommes et oranges
auteur(s) : Paul Cézanne (1839-1906)
dimension : H. 74 cm ; L. 93 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : vers 1899
lieu de conservation : Paris, musée d’Orsay
Paul Cézanne (1839-1906), Pommes et oranges. Vers 1899, peinture (huile sur toile), 74 × 93 cm. Paris, musée d’Orsay
Pommes et oranges
auteur(s) : Paul Cézanne (1839-1906)
dimension : H. 74 cm ; L. 93 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : vers 1899
lieu de conservation : Paris, musée d’Orsay
Paul Cézanne (1839-1906), Pommes et oranges (détail de la tenture). Vers 1899, peinture (huile sur toile), 74 × 93 cm. Paris, musée d’Orsay
Pommes et oranges
Détail de la tenture
auteur(s) : Paul Cézanne (1839-1906)
dimension : H. 74 cm ; L. 93 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : vers 1899
lieu de conservation : Paris, musée d’Orsay
Paul Cézanne (1839-1906), Pommes et oranges (détail de la draperie aux feuillages). Vers 1899, peinture (huile sur toile), 74 × 93 cm. Paris, musée d’Orsay
Pommes et oranges
Détail de la draperie aux feuillages
auteur(s) : Paul Cézanne (1839-1906)
dimension : H. 74 cm ; L. 93 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : vers 1899
lieu de conservation : Paris, musée d’Orsay
Paul Cézanne (1839-1906), Pommes et oranges (détail de la nappe blanche). Vers 1899, peinture (huile sur toile), 74 × 93 cm. Paris, musée d’Orsay
Pommes et oranges
Détail de la nappe blanche
auteur(s) : Paul Cézanne (1839-1906)
dimension : H. 74 cm ; L. 93 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : vers 1899
lieu de conservation : Paris, musée d’Orsay
Paul Cézanne (1839-1906), Nature morte à la bouilloire. Entre 1867 et 1869, peinture (huile sur toile), 64,5 × 81 cm. Paris, musée d’Orsay
Nature morte à la bouilloire
auteur(s) : Paul Cézanne (1839-1906)
dimension : H. 64,5 cm ; L. 81 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : entre 1867 et 1869
lieu de conservation : Paris, musée d’Orsay
Paul Cézanne (1839-1906), Madame Cézanne (Hortense Fiquet, 1850-1922) en robe rouge. Entre 1888 et 1890, peinture (huile sur toile), 116,5 × 89,5 cm. États-Unis d’Amérique, New York, The Metropolitan Museum of Art (The Mr. and Mrs. Henry Ittleson Jr. Purchase Fund, 1962)
Madame Cézanne (Hortense Fiquet, 1850-1922) en robe rouge
auteur(s) : Paul Cézanne (1839-1906)
dimension : H. 116,5 cm ; L. 89,5 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
provenance : Fond Mr. and Mrs. Henry Ittleson Jr., 1962
datation : entre 1888 et 1890
lieu de conservation : États-Unis d’Amérique, New York, The Metropolitan Museum of Art
Paul Cézanne (1839-1906), Gustave Geffroy. Entre 1895 et 1896, peinture (huile sur toile), 117 × 89,5 cm. Paris, musée d’Orsay
Gustave Geffroy
auteur(s) : Paul Cézanne (1839-1906)
dimension : H. 117 cm ; L. 89,5 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : entre 1895 et 1896
lieu de conservation : Paris, musée d’Orsay
Maurice Denis (1870-1943), Hommage à Cézanne. 1900, peinture (huile sur toile), 182 × 243,5 cm. Paris, musée d’Orsay
Hommage à Cézanne
auteur(s) : Maurice Denis (1870-1943)
dimension : H. 182 cm ; L. 243,5 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : 1900
lieu de conservation : Paris, musée d’Orsay

Quelle approche le peintre doit-il privilégier face à son motif ? Doit-il révéler ce qui en est perceptible dans une vision instantanée, ou bien en extraire par une observation répétée une connaissance intérieure ?

La nature morte est l’un des thèmes de prédilection de Paul Cézanne à la fin de sa carrière. Le peintre s’inscrit dans une tradition qui remonte à la peinture hollandaise du XVIIe siècle. Dans ce registre, Jean-Siméon Chardin ou Édouard Manet, peintres français des XVIIIe et XIXe siècles respectivement, constituent pour lui des références plus proches. En précurseur de la modernité, Cézanne renouvelle ce genre de façon unique.

 

Une composition dynamique

Dans Pommes et oranges image principale, l’artiste opte pour une composition dynamique, construite selon une diagonale ascensionnelle. Il pose la problématique de la vue en perspective et de la perception de l’objet selon une approche globale. En effet, les différents éléments sont représentés selon de multiples points de vue, sans respect de la perspective traditionnelle. Pour le peintre, c’est le moyen d’observer les rapports entre les objets et l’espace. Alors que le plateau et le pichet sont montrés quasiment de face, l’ensemble de la composition est représentée vue du dessus.

 

Des couleurs qui participent à la dynamique

Cézanne combine et arrange différents espaces en utilisant une palette volontairement restreinte, constituée principalement de tons ocres, verts et bleus.

Le jaune et l’orange des fruits contrastent avec le blanc de la nappe et font écho aux tissus qui les environnent.

La tapisserie orientale image b, qui anime la partie gauche de l’œuvre, est présente dans de nombreuses compositions du peintre. Elle est encore visible dans son atelier des Lauves, à Aix-en-Provence, au moment de sa mort.

Sur la droite, la draperie aux feuillages image c a, elle aussi, été étudiée à de multiples reprises par Cézanne dès la fin des années 1880. On peut l’observer notamment dans le portrait de sa femme en robe rouge image 2, peint à partir de 1888.

La nappe image d elle-même n’est pas d’un blanc homogène : elle est teintée des couleurs des objets qui l’entourent, traduisant l’effet de la lumière sur l’espace. Le motif de la nappe blanche est présent dès les débuts des séries de nature morte du peintre image 1. Cézanne déclare en effet : « Toute ma jeunesse j’ai voulu peindre ça, cette nappe de neige fraîche. » Le travail des tons de blanc, la réflexion de la lumière sur l’immaculé du tissu fascinent l’artiste. Sous son pinceau, toute la nappe devient bientôt une mosaïque de l’ensemble des tons de la toile qui s’y reflètent. Selon Rilke, « c’est comme si chaque point du tableau avait connaissance des autres ».

 

Une représentation bien au-delà du quotidien

Cézanne cherche à traduire l’essence des objets qui l’entourent. Il opère son approche du motif avec un cadrage resserré : l’ensemble de la pièce n’apparaît pas sur la toile, tandis que la couleur unit les différents éléments représentés.

Le peintre aspire à une représentation des choses les plus simples dans leur plus profonde intériorité. Ainsi, à travers son regard, les éléments les plus humbles, pommes et oranges, prennent une dimension exceptionnelle. À propos de Cézanne, Gilles Deleuze écrit : « Le regard porté sur les pommes forme l’essence de son regard sur l’humanité. » Pour Maurice Merleau-Ponty, il est le peintre qui « pense en peinture ».

 

Un chef-d’œuvre annonciateur de l’art moderne

Le critique d’art Gustave Geoffroy image 3 acquiert Pommes et oranges auprès de Cézanne, puis revend la toile après la mort du peintre à la galerie Bernheim-Jeune. Isaac de Camondo l’achète quelques mois plus tard, puis la lègue au musée du Louvre en 1911, avec l’ensemble de sa collection.

Ainsi, en ce début de XXe siècle, ce chef-d’œuvre renouvelant l’art de la nature morte entre dans les collections nationales. Cézanne devient une référence pour de nombreux artistes. Déjà, en 1900, Maurice Denis lui rend un véritable hommage dans son grand portrait de groupe mettant en scène les Nabis rassemblés chez Ambroise Vollard, le marchand de Cézanne image 4. L’artiste a d’ailleurs choisi de placer sur le chevalet, situé au centre de la composition, l’une des natures mortes du peintre.

Les expériences picturales de Paul Cézanne nourriront les réflexions des peintres novateurs. Il est considéré comme le précurseur du cubisme et de l’art moderne.

Véronique Duprat-Roumier

Permalien : https://panoramadelart.com/paul-cezanne-pommes-oranges

Publié le 12/04/2021

haut de page

ressources internet

  1. Le commentaire de l’œuvre sur le site du musée d’Orsay
    https://www.musee-orsay.fr/fr/collections/oeuvres-commentees/peinture/commentair
  2. Un site consacré à la vie de Paul Cézanne à Aix-en-Provence
    http://www.cezanne-en-provence.com/paul-cezanne
  3. Les émissions de France Culture consacrées à Paul Cézanne
    https://www.franceculture.fr/personne/paul-cezanne
  4. Voir aussi le site Histoiredesarts.culture.fr

Si vous connaissez des ressources intéressantes, partagez-les en nous envoyant un commentaire !

glossaire

Composition :
Manière de disposer des figures, des motifs ou des couleurs dans l’élaboration d’une œuvre.
Cubisme :
Courant artistique, né peu avant la guerre de 1914, dont les pionniers furent Pablo Picasso et Georges Braque. Il porte un nouveau regard sur l’objet, dont les volumes et les plans peuvent être représentés de manière stylisée et vus simultanément sous plusieurs angles. Il s’inspire à la fois des recherches formelles de Paul Cézanne et des arts premiers.
Nature morte :
Représentation d’objets, de végétaux, de nourriture ou d’animaux sans vie.
Palette :
La palette est la petite planche sur laquelle l’artiste dispose et mélange ses couleurs. Le terme désigne aussi l’ensemble des couleurs qu’il choisit pour une œuvre.
Perspective :
Technique qui permet de représenter l’espace et les objets avec de la profondeur et des volumes sur une surface plane pour donner l’illusion de la troisième dimension.
Précurseur :
Personne qui par son action, ses théories, son art, ses idées…a devancé ou influencé un mouvement artistique, politique…, un courant de pensée, une découverte scientifique etc
haut de page


laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !



* Vos données sont destinées à la Rmn-Grand Palais, qui en est le responsable de traitement. Elles sont nécessaires pour traiter votre demande de publication de commentaire. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la Rmn-Grand Palais impliqués dans de la publication de vos commentaires.
Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données en cliquant ici.