Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine | Panorama de l'art

  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle
  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle


Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine

Manufacture de Sèvres, cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine. 1808, porcelaine dure. Rueil-Malmaison, musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau (M.M.83-9.1 – M.M.83-9.30)
  • Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphinea
  • Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphineb
  • Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphinec
  • Salon du Déjeuner dans l’appartement de l’empereur Napoléon Ier au Grand Trianon, à Versailles1
  • Déjeuner égyptien offert par l’impératrice Marie-Louise à la duchesse de Montebello2
Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine
auteur(s) : manufacture de Sèvres
matériaux : porcelaine dure
technique : céramique
datation : 1808
lieu de conservation : Rueil-Malmaison, musée national des Châteaux de Malmaison et Bois-Préau
Manufacture de Sèvres, cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine. 1808, porcelaine dure. Rueil-Malmaison, musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau (M.M.83-9.1 – M.M.83-9.30)
Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine
auteur(s) : manufacture de Sèvres
matériaux : porcelaine dure
technique : céramique
datation : 1808
lieu de conservation : Rueil-Malmaison, musée national des Châteaux de Malmaison et Bois-Préau
Manufacture de Sèvres, cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine. Tasse à thé montrant une vue du Nil. 1808, porcelaine dure. Rueil-Malmaison, musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau (M.M.83.9.10)
Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine
Tasse à thé montrant une vue du Nil
auteur(s) : manufacture de Sèvres
matériaux : porcelaine dure
technique : céramique
datation : 1808
lieu de conservation : Rueil-Malmaison, musée national des Châteaux de Malmaison et Bois-Préau
Manufacture de Sèvres, cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine. Bol à punch. 1808, porcelaine dure. Rueil-Malmaison, musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau (M.M.83.9.6)
Cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine
Bol à punch
auteur(s) : manufacture de Sèvres
matériaux : porcelaine dure
technique : céramique
datation : 1808
lieu de conservation : Rueil-Malmaison, musée national des Châteaux de Malmaison et Bois-Préau
Salon du Déjeun dans l’appartement de l’empereur Napoléon Ier au Grand Trianon, à Versailles. Architecture. Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, Grand Trianon
Salon du Déjeuner dans l’appartement de l’empereur Napoléon Ier au Grand Trianon, à Versailles
lieu de conservation : Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, Grand Trianon
Manufacture de Sèvres, déjeuner égyptien offert par l’impératrice Marie-Louise à la duchesse de Montebello. 1810-1812, porcelaine dure. Château de Fontainebleau
Déjeuner égyptien offert par l’impératrice Marie-Louise à la duchesse de Montebello
auteur(s) : manufacture de Sèvres
matériaux : porcelaine dure
technique : céramique
datation : 1810-1812
lieu de conservation : Fontainebleau, château
Qu’appelle-t-on un cabaret dans le domaine des arts décoratifs ? Pourquoi celui-ci est-il orné de motifs égyptiens ?

Commandé par l’impératrice Joséphine à la manufacture de Sèvres en 1808, ce service de porcelaine image principale, appelé cabaret, lui est livré en 1809, à l’occasion du Nouvel An. Il est composé de douze tasses avec leurs soucoupes et de six pièces de forme : une théière, un sucrier à la panse cannelée et avec son couvercle pour le sucre en morceaux, une amphore avec son trépied imitant le bois pour le sucre en poudre, un pot à crème au bec tréflé, un pot à lait et un bol à punch. L’ensemble présente un décor raffiné, caractéristique du goût du Premier empire pour l’Égypte ancienne.

À l’heure du thé

Le terme cabaret désigne un ensemble de pièces de porcelaine destiné au service de boissons chaudes. Son usage remonte au XVIIe siècle, quand thé, café et chocolat ont commencé à être importés en Europe, et perdure après la Révolution. Ces boissons chaudes figurent alors parmi les produits de luxe et de prestige et sont très prisées par l’aristocratie.

Elles sont consommées lors du déjeuner, premier repas de la journée, équivalent de notre petit déjeuner, ou bien à l’occasion d’une collation, avant le repas du soir. Lorsqu’il est utilisé, le cabaret est installé sur un guéridon ou une petite table à abattant, rangé ensuite dans un angle du salon ou de la salle à manger. Seules les personnes fortunées possèdent une pièce spécifique pour le petit déjeuner, appelée salon du déjeun. On en trouve un exemple au Grand Trianon, à Versailles, aménagé pour l’empereur Napoléon Ier image 1.

La forme des tasses est différente selon le breuvage servi. Ainsi, la tasse à thé image b est légèrement évasée ; la tasse à chocolat, plus large, est pourvue de deux anses ; quant à la tasse à café, dite tasse litron, elle adopte toujours une forme en hauteur, égale à son diamètre.

Le bol à punch

Née à la Martinique, l’impératrice Joséphine aimait servir du punch à ses invités. Par l’intermédiaire de sa mère, elle faisait venir du rhum de la Martinique ; en 1814, sa cave en comptait trois cent trente-deux bouteilles, souvent de rhum très vieux. L’impératrice a donc veillé à inclure un bol à punch image c au cabaret.

Étymologiquement, le mot punch vient du persan et signifie « cinq ingrédients ». Thé, sucre, eau-de-vie (armagnac, cognac) ou rhum, cannelle et citron sont mélangés dans le bol à punch, puis servis dans les tasses à thé à l’aide de cuillères spéciales.

Il était d’usage de boire un peu de punch quelques instants avant de se coucher, pour favoriser l’endormissement. C’est pourquoi cet objet se trouve parfois dans les chambres à coucher.

La campagne d’Égypte

Ce cabaret se distingue par son décor égyptien sur fond dit beau bleu caractéristique de la manufacture de Sèvres.

Les tasses image b et l’amphore offrent un décor tournant représentant des vues du Nil, peintes en grisaille et identifiées par des inscriptions en lettres d’or. Ces paysages ont été exécutés par le peintre Nicolas-Antoine Lebel, d’après les planches de l’ouvrage de Dominique Vivant Denon, Voyage dans la Basse et la Haute Égypte. Ce recueil, publié en 1802, comprenait en effet de nombreuses gravures reproduisant les antiquités égyptiennes observées pendant la campagne du général Bonaparte, en 1798-1799.

Le décor des autres pièces se compose essentiellement de hiéroglyphes, issus de textes originaux retranscrits ou bien inventés à des fins décoratives. Ce travail d’ornementation a été réalisé par Pierre-Louis Micaud.

Ce décor est emblématique du goût pour l’art égyptien, qui se répand dans les arts décoratifs sous le Premier empire. Suite à la campagne de Bonaparte en Égypte https://histoire-image.org/fr/etudes/expedition-egypte et l’expédition scientifique https://histoire-image.org/fr/etudes/frontispice-description-egypte qui l’accompagna, l’imitation de modèles égyptiens devient à la mode. Elle gagne aussi bien le mobilier que de petits objets. On parle de véritable d’égyptomanie. L’impératrice Joséphine elle-même collectionne les antiquités égyptiennes dans sa résidence de la Malmaison. L’idée de commander son propre cabaret égyptien lui est sans doute venue après avoir vu celui offert par Napoléon Ier au tsar Alexandre Ier en guise de cadeau diplomatique.

Cette commande impériale à la manufacture de Sèvres sera suivie de cinq autres, réalisées entre 1810 et 1813. Un cabaret égyptien sera offert à Joséphine après son divorce avec l’empereur (aujourd’hui conservé à la Fondation Napoléon), tandis qu’un autre sera livré à Napoléon Ier à l’occasion de son remariage avec Marie-Louise d’Autriche (conservé au musée du Louvre). Les trois derniers sont des cadeaux à des dames d’honneur de l’impératrice Marie-Louise : l’un à la duchesse de Montebello image 2, l’autre à la duchesse de Bassano, et le dernier à la comtesse de Luçay.

Antonella Colé

Permalien : https://panoramadelart.com/cabaret-egyptien-sevres-josephine

Publié le 28/02/2022

haut de page

ressources internet

  1. Une présentation du cabaret égyptien de l’impératrice Joséphine sur le site du musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
    https://musees-nationaux-malmaison.fr/chateau-malmaison/collection/objet/service
  2. La campagne d’Égypte sur le site Futura Sciences
    https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/epoque-contemporaine
  3. Voir aussi le site Histoiredesarts.culture.fr

Si vous connaissez des ressources intéressantes, partagez-les en nous envoyant un commentaire !

glossaire

Guéridon :
Petite table à plateau généralement rond ou ovale, reposant sur un pied central unique.
Porcelaine :
La porcelaine est une céramique qui se caractérise par la blancheur et la finesse de sa pâte. On distingue la porcelaine dure de la porcelaine tendre.
La pâte de la porcelaine dure, la « vraie porcelaine », est composée de matières minérales naturelles : le kaolin, le quartz et le feldspath. C’est le kaolin, une argile primaire de couleur blanche, qui confère à la porcelaine sa blancheur et sa translucidité. Elle résiste aux variations de température.
La porcelaine tendre est une porcelaine dont la pâte ne comporte pas de kaolin. Elle est composée essentiellement de marne calcaire blanche et de silice. De couleur blanc crémeux, elle est moins résistante aux chocs thermiques et peut se rayer à l’acier.
Tasse litron :
Tasse dont le diamètre est égal à la hauteur. Elle emprunte son nom à un ancien récipient de mesure pour les liquides.
haut de page


laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !



* Vos données sont destinées à la Rmn-Grand Palais, qui en est le responsable de traitement. Elles sont nécessaires pour traiter votre demande de publication de commentaire. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la Rmn-Grand Palais impliqués dans de la publication de vos commentaires.
Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données en cliquant ici.