La Renaissance française

La Renaissance française

Auteur

Dimensions

96 × 74 cm

Matériaux

Huile sur bois

Datation

vers 1530

Lieu de conservation

France, Paris, Musée du Louvre

Retrouvez tous nos contenus sur la thématique de la Renaissance française

La Renaissance est à la fois une période de l’histoire et un mouvement artistique. Elle voit progressivement le jour en Italie, aux XIVe et XVe siècles, puis se répand dans toute l’Europe. En France, la Renaissance commence au XVe siècle et se termine au début du XVIIe siècle. 

En France, l'histoire artistique est étroitement liée aux rois, qui sont de grands mécènes. François Ier (1494-1547), le grand roi de la Renaissance, fait venir à sa cour, à Fontainebleau, des architectes, des sculpteurs, des peintres et des jardiniers. Primatice et Rosso Fiorentino, grands maîtres italiens, décorent le château. Rosso aménage la Galerie du château. Il y place des peintures à sujets mythologiques entourées de sculptures de stucs (enduit à base de chaux, moins lourd et moins cher que le marbre). On désigne sous l'expression « école de Fontainebleau » ce courant de la Renaissance française. 

François Ier devient également le mécène du célèbre peintre Léonard de Vinci (1452-1519). Il l'accueille dans sa demeure du Clos Lucé, près de son château. L'artiste y travaille jusqu'à la fin de ses jours. Il laisse ainsi la Joconde en héritage à la France. Bernard Palissy est un potier. Son œuvre marque fortement la Renaissance en France. Il crée des céramiques émaillées très colorées. Il s'inspire de la nature et intègre à ses plats des végétaux et des animaux. Une anecdote raconte qu'il brûla tous ses meubles pour augmenter la chaleur de son four !

Dossier pédagogique

affiche renaissance reve
Téléchargez le dossier pédagogique de l'exposition La Renaissance et le rêve, qui a eu lieu au musée du Luxembourg du 9 octobre 2013 au 26 janvier 2014
Dossier pédagogique

Vidéos

Glossaire

Renaissance : Mouvement artistique né au XVe siècle en Italie et qui se diffuse dans le reste de l’Europe au XVIe siècle. Il repose sur la redécouverte, l’étude et la réinterprétation des textes, monuments et objets antiques. À la différence de la pensée médiévale qui donne à Dieu une place centrale, c'est l'homme qui est au cœur de la pensée de la Renaissance.