Le portrait à l'époque moderne

Le portrait à l'époque moderne

Dimensions

276 x 194 cm

Technique

Peinture

Matériaux

Huile sur toile

Datation

1702

Lieu de conservation

Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Retrouvez tous nos contenus sur la thématique du portrait à l'époque moderne

Le genre du portrait occupe une place particulière dans l’histoire de l’art occidental, évoluant avec l’histoire sociale, théologique et plastique. Il est par définition « la représentation d’une personne réelle, spécialement du visage par le dessin, la peinture, la gravure » (Petit Robert, 2015). L’enjeu est donc pour l’artiste de traduire les signaux identitaires de son modèle. L’attrait pour la représentation de l’individu tient à la fois au sujet et à la réalisation de l’œuvre. Il apparaît que le portrait est bien plus qu’une simple imitation du modèle. Il permet de transmettre l’image d’une personne aux générations futures, il permet d’asseoir la position sociale d’un personnage. C’est aussi un outil de propagande : certains souverains envoient leurs portraits dans les provinces pour rappeler leur autorité. Le portrait permet de compenser l’absence et l’éloignement ; lors de leurs fiançailles, les princes et princesses, futurs époux, font souvent connaissance par l’intermédiaire d’un portrait. 

Il existe un rapport ancien entre les arts et le pouvoir politique. Gouverner c’est faire voir, exprimer la puissance, la force, l’apparat. Le pouvoir est non seulement une fabrique à images mais l’image elle-même le matérialise et nourrit sa construction. La représentation passe par la personnalisation des traits et la multiplication des portraits qui inscrivent la présence du roi sur l’étendue du territoire qu’il domine. C’est surtout à l’époque moderne, avec la consolidation d’un pouvoir monarchique centralisé que la personnalisation du pouvoir devient manifeste et s’accompagne d’une multiplication des représentations. 

Sources

Extrait du dossier pédagogique de l'exposition Rubens. Portrait princiers.

Dossiers pédagogiques

affiche rubens
Téléchargez le dossier pédagogique de l'exposition Rubens. Portraits princiers. qui a eu lieu au musée du Luxembourg du 4 octobre 2017 au 14 janvier 2018.
Dossier pédagogique Rubens
affiche-elvb
Téléchargez le dossier pédagogique de l'exposition Élisabeth Louise Vigée Le Brun, 1755 – 1842 qui a eu lieu au Grand Palais, Galeries nationales du 23 septembre 2015 au 11 janvier 2016
Dossier pédagogique Vigée Le Brun

Vidéos

Glossaire

Académie (institution) : L’Académie royale de peinture et de sculpture est fondée en 1648. En 1816, l'Académie des beaux-arts est créée par la réunion de l’Académie royale de peinture et de sculpture, de l’Académie de musique (fondée en 1669) et de l’Académie d’architecture (fondée en 1671).

Mousseline : Terme issu de l'italien « mussolo » qui dérive lui-même du nom de la ville de Mossoul, cité du nord de l’actuel Irak par laquelle transitaient des tissus de soie puis de coton provenant des Indes. Appréciées pour leur transparence et leur légèreté, les premières mousselines furent fabriquées en France en 1750 et connurent une grande vogue dans les années 1770-1780.

Palette : La palette est la petite planche sur laquelle l’artiste dispose et mélange ses couleurs. Le terme désigne aussi l’ensemble des couleurs qu’il choisit pour une œuvre.

Pastel : Bâtonnet composé de poudres colorées, de gomme arabique servant de liant et d’une terre destinée à donner de la consistance à la préparation. Désigne par extension une technique et son résultat. Le pastel est devenu à la mode au XVIIIe siècle

Régence : Organisation du pouvoir en la minorité ou en l’absence d’un souverain.

Sacre : Cérémonie religieuse conférant au souverain un caractère sacré.

Salon : Au XVIIIe siècle les expositions des membres de l’Académie royale de peinture et de sculpture se tenaient dans le Salon carré du Louvre. Le terme « Salon » désigne par la suite toutes les expositions régulières organisées par l’Académie.

Scène de genre : Sujet de peinture qui présente la vie quotidienne en famille et en société.

Sceptre : Insigne de pouvoir en forme de bâton.